Erdoğan avertit clairement les opportunistes du secteur du logement : nous imposerons de lourdes sanctions

Erdoğan avertit clairement les opportunistes du secteur du logement : nous imposerons de lourdes sanctions

Le président Recep Tayyip Erdoğan a participé au 26e Sommet annuel des prix des consommateurs. Le président Erdoğan a clairement mis en garde les opportunistes du secteur immobilier et a déclaré : « Les augmentations spéculatives des prix sur le marché automobile ont commencé à disparaître. Nous pensons qu’une situation similaire se produira dans les prix de l’immobilier et des loyers. Nous imposerons de lourdes sanctions aux individus et aux institutions. qui perturbent l’équilibre du marché et provoquent des hausses de prix exorbitantes. Ceux qui recherchent l’opportunisme. » « Nous ne vous laisserons pas respirer. » dit.

Les déclarations du président Erdoğan sont les suivantes :

Je tiens à vous remercier, précieux participants. Je félicite nos étudiants et universitaires qui ont remporté le concours de peinture. Nous avons reporté notre cérémonie de remise des prix à une date ultérieure, au 6 février. Nous le faisons aujourd’hui, 7 mois plus tard. Je souhaite la miséricorde de Dieu à nos citoyens qui ont perdu la vie dans le tremblement de terre. Le premier point à l’ordre du jour de nos réunions du cabinet concerne les questions de relance dans la région du tremblement de terre. Nous donnons la priorité au redressement de la région. En 2024, nous allouerons 1 000 milliards de lires de ressources à la zone sismique. Dans la période à venir, nous utiliserons des ressources d’une valeur de 3 000 milliards de lires pour la renaissance de nos villes.

Nous surmonterons ces jours difficiles avec la solidarité État-nation. Avec l’épidémie du coronavirus, l’économie mondiale a été entraînée dans un vortex inconnu. La production a été perturbée. Nous sommes devenus l’un des pays gouvernants les plus performants dans tous les domaines. Nous sommes restés à l’écart des mesures impulsives qui auraient des conséquences désastreuses sur l’économie.

Les taux d’inflation nous ont également affecté négativement. Cela affecte toujours. Nous avons vécu ce processus un peu plus durement ces derniers temps. Lorsque les prix provoqués par la cupidité se sont ajoutés aux problèmes mondiaux, notre fardeau s’est encore alourdi. Nous avons vu des chiffres médiocres. Nous avons rencontré des gens avides qui se cachent derrière différentes excuses et convoitent la nourriture des citoyens. Grâce aux mesures déterminées que nous avons prises, nous avons réalisé des progrès significatifs dans de nombreux domaines, à commencer par les prix des automobiles. Les hausses de prix spéculatives sur le marché automobile ont commencé à disparaître. Nous pensons qu’une situation similaire se produira en ce qui concerne les prix du logement et des loyers. Nous imposerons des sanctions sévères aux individus et aux institutions qui perturbent l’équilibre du marché et provoquent des hausses de prix exorbitantes. Nous n’accorderons aucun répit à ceux qui recherchent l’opportunisme.

Nous avons suivi les hausses déséquilibrées des prix du ciment et du béton prêt à l’emploi. Si nous détectons ici un opportunisme à la suite des inspections, nous n’hésiterons pas à faire le nécessaire. Nous continuerons à protéger nos citoyens contre les hausses de prix injustes, la thésaurisation et les produits dangereux.

Nous agissons avec la devise selon laquelle des consommateurs conscients sont la base d’une économie saine. Bien que les pays occidentaux aient compris l’importance des droits des consommateurs dans les années 1960, dans notre culture, les droits des consommateurs sont protégés par le système Ahi depuis des siècles. Celui qui nous trompe n’est pas des nôtres. Les principes que doivent suivre les commerçants, les commerçants et les producteurs ont été énoncés il y a des siècles. Nos artisans doivent donner la priorité à la satisfaction des clients, maintenir la concurrence et fournir des biens et services de qualité. Nous constatons que les panneaux « les marchandises vendues ne peuvent pas être reprises » ont été retirés à de nombreux endroits et que les droits accordés par la loi sont accordés aux consommateurs. Je voudrais remercier toutes nos entreprises au nom de mon pays et de ma nation. Lorsque j’étais président de la municipalité métropolitaine d’Istanbul, nous avons créé pour la première fois le service de police des consommateurs. Cette pratique, qui a débuté à Istanbul, a conduit à la création de cette unité dans de nombreuses municipalités. Nous avons pris de nombreuses mesures pour protéger nos 85 millions de citoyens contre les produits malsains et dangereux, les pratiques déloyales et les promesses et publicités trompeuses des vendeurs et des fournisseurs.

Nous continuons d’augmenter nos activités d’inspection et de contrôle. Ces inspections incluent des entreprises opérant dans le domaine du commerce électronique, dont le volume annuel atteint 800 milliards de lires. Nous ne compromettrons pas les règles d’une économie libre et ne tolérerons pas l’émergence de monopoles sur le marché. Nous protégerons nos artisans, commerçants et PME contre les mouvements commerciaux agressifs. Nous surveillons les pratiques commerciales déloyales et imposons des sanctions par l’intermédiaire du Conseil de la publicité. Nos comités d’arbitrage des consommateurs, situés dans 210 000 points, jouent un rôle important dans la résolution des problèmes de consommation rencontrés par les citoyens. En 2022, les problèmes rencontrés par 600 000 consommateurs avec les vendeurs ont été résolus par la commission d’arbitrage.