Les ligues de football turques sont suspendues après que le président du club a frappé l'arbitre

Faruk Koca d’Ankaragucu est entré sur le terrain et a frappé l’arbitre Halil Meler au visage après que le match de Super Lig contre Rizespor se soit terminé par un match nul 1-1.

La Fédération turque de football (TFF) a suspendu tous les championnats lors d’une « nuit de honte » pour le football national après que le président d’Ankaragucu, Faruk Koca, a frappé l’arbitre au visage à la fin du match à domicile de Super Lig contre Rizespor.

Koca est entré sur le terrain et a frappé l’arbitre Halil Umut Meler au coup de sifflet final après que Rizespor ait égalisé à la 97e minute lors du match nul 1-1 au stade Eryaman lundi, ont montré des images de la chaîne de télévision publique TRT.

Les supporters d’Ankaragucu ont envahi le terrain après le match et Meler a également reçu un coup de pied lorsqu’il est tombé, même s’il n’était pas clair qui étaient ses assaillants. Meler a finalement réussi à se rendre au vestiaire avec l’aide de la police.

« La Fédération turque de football a décidé de suspendre indéfiniment tous les matches de toutes les ligues », a publié la fédération sur X, anciennement connu sous le nom de Twitter.

« Le club concerné, le président du club, les dirigeants du club et tous les coupables d’avoir attaqué l’arbitre Umut Meler seront punis dans les termes les plus sévères possibles. »

Un ordre de détention a été émis contre Koca, a déclaré le ministre de l’Intérieur Ali Yerlikaya dans un message sur X, ajoutant que deux personnes avaient déjà été arrêtées dans le cadre d’une enquête judiciaire sur l’incident.

« Le football turc a été honteusement frappé ce soir. Toutes les personnes impliquées dans cet incident en paieront le prix », a déclaré le président de la TFF, Mehmet Buyukeksi, selon TRT.

L’arbitre Halil Umut Meler est allongé au sol après avoir été attaqué en fin de match [Abdurrahman Antakyali/Depo Photo via Reuters]

« Attaque ignoble »

Selon les médias turcs, Meler et Koca ont ensuite été transportés à l’hôpital, Koca étant sous surveillance et devraient être arrêtés après avoir été soignés.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a été cité dans les médias turcs, condamnant l’attaque alors que la TFF a rapidement annoncé la suspension.

« Par décision du conseil d’administration de la TFF, les matches de toutes les ligues ont été reportés sine die. »

La TFF a imputé cette « attaque méprisable » à une culture toxique envers les arbitres qui, selon elle, avait été encouragée par de nombreux joueurs et responsables de club.

Le président Erdogan a déclaré dans un communiqué : « Je condamne l’attaque contre l’arbitre Halil Umut Meler après le match MKE Ankaragucu-Caykur Rizespor joué ce soir, et je lui souhaite un prompt rétablissement.

« Le sport est synonyme de paix et de fraternité. Le sport est incompatible avec la violence. Nous ne permettrons jamais que la violence se produise dans le sport turc. »

Arbitre de la FIFA depuis 2017, Meler, 37 ans, a pris en charge le match de groupe de la Lazio en Ligue des champions contre le Celtic le 28 novembre.

En Turquie, les arbitres sont souvent critiqués par les dirigeants et présidents des clubs pour leurs décisions, mais sont rarement la cible d’attaques violentes.

Ankaragucu est 11e au classement avec 18 points, trois places en dessous de Rizespor avec 22 points après 15 matches.