Le pays aux mille et une greffes de cheveux : La Turquie

Je m’attarde dans une rue étroite du quartier de Taksim, à Istanbul, réputée pour ses innombrables cliniques de greffes de cheveux, une spécialité que la Turquie a converti en véritable industrie locale. Entre les doner kebabs et les épices orientales prédominants, un tout autre type de business se démarque dans ce paysage urbain : les opérations de transplantation capillaire. Mais combien coûte une greffe de cheveux en Turquie ? C’est la question que veulent résoudre de nombreux globetrotteurs friands de tourisme médical.

La Turquie, pionnière de la greffe de cheveux à l’international

Pour comprendre l’engouement pour la Turquie en tant que destination de transplantation capillaire, il faut dévoiler un chiffre : plus de 750.000 patients venus de 148 pays différents ont choisi la Turque pour une greffe de cheveux en 2018 seulement. Un véritable eldorado pour tous ceux qui rêvent de regagner leur crinière.

L’essor du tourisme médical en Turquie se base principalement sur deux points forts : la compétence indéniable des médecins et le coût particulièrement attractif des interventions. Ici, on estime que le tarif moyen d’une transplantation est de 75% inférieur à celui pratiqué en Europe ou en Amérique du Nord.

Une greffe de cheveux en Turquie: Combien ça coûte ?

Ce qui nous mène à la question centrale : combien coûte une greffe de cheveux en Turquie ? La réponse tient en deux mots : « Ça dépend ». Comme toute intervention médicale, le prix d’une greffe de cheveux en Turquie varie en fonction de divers facteurs.

Pour commencer, il faut prendre en compte le nombre de greffons nécessaires pour couvrir la zone dégarnie. À raison d’environ 1 euro par greffon, on peut considérer que pour un patient nécessitant 3 000 greffons, le coût de l’opération se situerait aux alentours de 3 000 euros. Cependant, cette somme peut varier en fonction de la clé du succès de ce genre d’intervention, à savoir la densité de repousse.

Ensuite, il est important de mentionner que la plupart des cliniques proposent des forfaits. Ces derniers, oscillant généralement entre 1 500€ et 3 500€, incluent l’hébergement, les transferts aéroport-clinique, les soins post-opératoires et parfois même des visites guidées de la ville.

La « qualité à prix réduit » selon les cliniques turques

En Turquie, la devise des cliniques pourrait être « qualité à prix réduit ». En effet, malgré des tarifs largement inférieurs à ceux pratiqués en Europe, les prestations offertes restent de haut niveau. Les cliniques rivalisent d’ingéniosité pour séduire, entre disposant d’équipements à la pointe de la technologie, employant des médecins expérimentés, et associant souvent chirurgie et repos dans des établissements luxueux. Le tout pour un prix bien inférieur à celui facturé en Occident.

La Turquie s’impose donc au fur et à mesure comme la capitale mondiale de la greffe de cheveux, un secteur qui génère des revenus conséquents pour le pays. Sous le ciel d’Istanbul, les cheveux repoussent, les économies s’accumulent, et l’industrie prospère. Peu importent les origines, la langue, le sexe, ou le statut social, la Turquie offre une deuxième chance capillaire à tous ceux qui la recherche.