Les touristes locaux affluent vers la « ville lente » d'Ardahan